Automatic Cued Speech / LfPC automatisée

La réalité augmentée au service des personnes sourdes

Institutions

Membres

Membres permanents

Membres du Laboratoire Parole et Langage

Brigitte BIGI - Responsable du projet www lpl

En résumé...

  • Diplômée d'une thèse de doctorat en informatique (sept. 1997 - sept. 2000), Université d’Avignon.
  • Chargée de recherche CNRS
  • Spécialité : Informatique (Intelligence Artificielle)
  • Thématique : Traitement automatique de la parole, des corpus multimodaux, et multilinguisme
Auteure du logiciel libre SPPAS.

En savoir plus :

Brigitte Bigi (porteur), chargée de recherche CNRS depuis 2002, est informaticienne, spécialisée à la fois en I.A. dans le sous-domaine de la linguistique computationnelle appliquée, et en linguistique de corpus. Depuis 2011, elle diffuse tous ses résultats de recherche via le logiciel SPPAS - the automatic annotation and analysis of speech. Ce logiciel répond à tous les critères de l’open science : il a reçu un Accessit du Prix Spécial du Jury au concours Science Ouverte du logiciel libre de la recherche (2022), organisé par le COSO - COmité pour la Science Ouverte (https://www.ouvrirlascience.fr) et décerné par le MESRI – Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Thématiques de recherche :

La réponse scientifique privilégiée des systèmes prédictifs qu’elle propose et qui sont mis en œuvre dans SPPAS se situe dans l’approche I.A. symbolique, dans l’approche I.A. connexionniste, ainsi que dans des solutions hybrides, selon la problématique qui est abordée. L’I.A. symbolique s’appuie sur l’exploitation de connaissances existantes pour résoudre des problèmes. Ces approches offrent l’avantage d’être documentables et prouvables. L’I.A. connexionniste utilise des méthodes basées sur l’observation et l’exploitation de gros volumes de données et sur des méthodes statistiques (machine learning). Les approches connexionnistes sont empiriques et pas forcément démontrables.

En linguistique de corpus, en particulier lorsqu'il s'agit de traiter des données orales, la démarche du chercheur consiste à collecter des données (dans le cas présent, des enregistrements audio et vidéo), à les annoter, c'est-à-dire à apporter des enrichissements tels que la transcription orthographique ou phonétique, puis à analyser ces annotations.

Dans ce projet, elle exerce un rôle de gestionnaire : budget, recrutement, organisation de réunions, etc. Elle est également responsable d’une grande partie des recherches liées au codeur automatique (WP1, WP2, WP3, WP5), chargée de l'intégration dans SPPAS et de la diffusion des résultats.

Michel Pitermann www lpl

Michel Pitermann est chargé de recherche CNRS, docteur en physique spécialisé en perception audiovisuelle. Il a également travaillé pendant des années dans la production de la parole et la modélisation biomécanique du visage. Il a développé des outils statistiques pour analyser des trajectoires 3D de points clés dans l’espace pour le développement de son modèle de visage.

Sa contribution au projet consiste à analyser et à modéliser les trajectoires de points clés des mains par rapport aux points détectés du visage de vrais locuteurs. Le but est d’améliorer le naturel des mouvements synthétiques des parties du corps correspondantes (main, avant-bras) et leur synchronisation avec la parole. Il est responsable du WP4.

Núria Gala www lpl

Núria Gala est enseignante-chercheur en sciences du langage à l’Université d’Aix-Marseille (AMU) depuis 2004, habilitée à diriger des recherches en 2015. Elle a été directrice du Service universitaire de français langue étrangère d’Aix Marseille Université (AMU, 2016-2020) et actuellement elle est directrice du département des Sciences du Langage (2021 - 2023) et membre élue du Comité de la Recherche de la faculté Arts Lettres et SHS. Dans ses travaux de recherche, elle s’intéresse aux technologies du langage et aux apports des traitements automatiques dans des domaines liés au lexique (la lexicographie computationnelle, l’apprentissage du vocabulaire et l’aide à la lecture). Depuis 2012, elle étudie la lisibilité et la complexité linguistique et participe à l’élaboration d’outils et de ressources pour la simplification automatique de textes, dans le but de fournir des aides à la lecture et à l’apprentissage du vocabulaire à des enfants en difficulté.

Elle était porteur du projet ANR ALECTOR (ANR-16-CE28-0005) et apportera son expertise dans le choix des textes des capsules (WP6).

Carine André Page professionnelle LPL

Carine André (Assistante Ingénieure, CNRS) est la référente du service audiovisuel au LPL (Centre Expérimentale sur la Parole, CEP). Elle soutient les chercheurs dans leurs besoins d’enregistrements de données dans des environnements expérimentaux et écologiques.

Membres de l'association Datha

Maryvonne Zimmermann

Présidente de Datha et administratrice de l'ALPC, parent de deux enfants sourds, ayant exercé la fonction de codeuse LfPC et à l'origine de plusieurs projets* autour de la LfPC. Son apport concerne l'expertise de la LfPC en codage et en décodage. Dans le cadre du projet, elle participera à l'élaboration des règles d'automatisation du code LfPC, à la réalisation des supports codés. Elle est responsable du WP6.

Philippe Gervais

Administrateur de Datha et de l’ALPC. Son apport est l'expertise de la LfPC en codage et en décodage. Dans le cadre du projet, il participera à l'élaboration des règles d'automatisation du code LfPC et à la réalisation des supports codés.

Daniel Wasilewski

Membre de Datha. Expert en conception/conceptualisation de systèmes.

Membres de l'association AISAC

Michel François

Enseignant d'anglais à l'Éducation nationale (retraité) et parents de deux jeunes sourds. Membre de l’AISAC, administrateur de l'ALPC, auteur de documents de référence sur l'acquisition de la langue anglaise par les jeunes sourds francophones, inventeur d'une méthode d'apprentissage du Cued Speech utilisée pour Happy Cues. Son apport est l'expertise du Cued Speech en codage et en décodage, il participera aussi à l'élaboration des règles d'automatisation du Cued Speech américain.

Thomas Shull

Président de l’AISAC, phonéticien, orthophoniste, enseignant. Dans le cadre du projet, son apport est l'expertise du codage et du décodage en Cued Speech américain et l'aide à l'élaboration du corpus codé en Cued speech.

Membres contractuels

Mathias Cazals

Stagiaire de deuxième année B.U.T. Informatique, Aix-en-Provence, d'avril 2023 à juin 2023, WP6.

  • Création du site web du projet
  • Accessibilité du site web du projet, et de sppas.org
Florian Lopitaux
  • Stagiaire de deuxième année B.U.T. Informatique, Aix-en-Provence, d'avril 2023 à juin 2023, WP5.
  • Stagiaire de troisième année B.U.T. Informatique, Aix-en-Provence, de février 2024 à juin 2026, WP5.
  • Création d'un module d'ajout d'une main codeuse dans une vidéo, intégré à SPPAS
  • Interface utilisateur
Audric Vachet

Stagiaire de deuxième année B.U.T. Informatique, Aix-en-Provence, d'avril 2023 à juin 2023, WP1. Embauché en CDD en juillet 2023.

  • Adaptation de l'outil de visualisation des annotations de SPPAS : extension des possibilités de visualisation des vidéos et de leur annotation,
  • Annotation des transitions de clés d'une locutrice du corpus CLeLfPC.
Marie Bauer

Stagiaire de licence 3 Sciences du Langage en juillet 2023, supervisée par N. Gala sur le sujet "Annotation et analyse de corpus phonétisés en syllabes en vue de la création de supports en langue française parlée complétée (LfPC)"

Léa Delaporte

Embauchée en CDD en août 2023.

  • Annotations du corpus CLeLfPC : transcription orthographique (audio), alignement phonétique, (audio), clés réalisées (vidéo).